Comment avoir des clients sans prospecter, ou Les 5 piliers du personal branding

Tu détestes vendre. Tu te dis que c’est contre tes valeurs. Tu te dis que ce n’est pas en utilisant des méthodes douteuses de manipulation que tu as envie de construire ton business.

Ok. Et je te rassure : il y a une autre manière. Une façon d’avoir un flux de clients régulier sans faire ta marchande de tapis, sans prospecter en dur, sans téléphoner, sans démarcher.

Inbound marketing vs outbound marketing

Cette façon, c’est d’attirer les clients vers toi, au lieu de pousser tes produits vers les clients potentiels. Cela s’appelle « inbound marketing ».

Le personal branding — ou le fait de développer la marque personnelle, en français — est justement une voie pour attirer tes clients vers toi, en étant toi-même.

Pourquoi la marque personnelle est un outil qui fonctionne ?

Parce que l’on préfère acheter à des personnes. La personne est presque aussi importante que le service et le produit (et parfois même plus). Cela a toujours été le cas mais, aujourd’hui, avec la mondialisation, la délocalisation, on ne sait plus qui est derrière quoi.

On revient à l’essentiel : à l’artisanat, au fait-main, aux petits commerces, aux courses au marché. On préfère acheter aux personnes concrètes, que l’on voit, que l’on connaît. C’est pour cela que les recommandations fonctionnent très bien.

La marque personnelle dans ce contexte est un outil phare.

Mais qu’est-ce que c’est ?

Définition de personal brand (ou marque personnelle)

En cherchant sur le web, je suis tombée sur une définition que je trouve très juste, et qui englobe tous les ingrédients importants d’une marque personnelle.

« L’art d’être soi-même pour se valoriser utilement auprès des personnes qui doivent nous connaître pour réussir professionnellement de façon authentique et durable. »

Dans cette définition, on parle du personal branding comme de l’art : c’est donc quelques chose que l’on peut apprendre et améliorer sans cesse, quelque chose qui se perfectionne.

On dit à la fois être soi-même et se valoriser. A mon sens, c’est à propos de l’estime de soi, la valeur que l’on donne à soi-même. Mais aussi de la valorisation de sa personnalité, de le « mise en valeur », comme on ferait d’un tableau.

[D’ailleurs, si tu crois que le personal branding, c’est à propos de paraître, je te conseille de regarder cette vidéo. ]

Ensuite, on parle de « utilement » car oui, le personal branding, c’est un outil pour attendre tes objectifs business… mais pas seulement. Cela peut être un excellent moteur de développement personnel, et même plus.

La marque personnelle ne peut être construite que grâce aux interactions avec d’autres personnes, dans un périmètre donné.

Et pour que cette marque personnelle soit une réussite, elle doit être authentique et durable.

Comment la rendre authentique et durable ?

Je te propose maintenant de définir les piliers sur lesquels repose l’activation de ta marque personnelle (ou de ton personal brand).

Les 5 piliers du personal brand

1. La connaissance de soi et l’acceptation de soi

La première étape et le pilier essentiel de la marque personnelle, c’est la connaissance de soi.

Si tu ne te connais pas assez, si tu ne sais pas ce que tu aimes, ce qui te fait vibrer, tes talents particuliers, si tu n’as pas conscience de tes compétences, tu n’auras pas le noyau de ta marque personnelle. Sans cette connaissance, ta marque personnelle ne sera jamais authentique. Tu vas véhiculer les choses qui ne te concernent pas, qui ne sont pas à propos de toi. Au risque de te retrouver avec un masque.

Et par ailleurs, tu ne peux valoriser dans ta marque personnelle que ce que tu acceptes de toi. Et si tu veux que ton personal brand soit riche et qu’il possède de multiples facettes, tu dois penser à cheminer dans l’acceptation de soi.

Certes, tu as tes forces, tu as ta zone de génie, et c’est assez facile de la valoriser. Mais que penses-tu de toutes tes zones d’ombre ? Des choses où tu galères ? Des choses où tu progresse, que tu apprends encore ?

Si tu veux que ta marque personnelle soit authentique, je te conseille de commencer par assumer, petit à petit, toutes les choses que tu n’arrives pas à faire ou les choses qui, selon toi, te font défaut.

Pour t’aider, je t’invite à lire cet article sur l’un des concepts que j’utilise beaucoup dans les exercices de mon programme Ose zébrer.

2. L’unicité

Le deuxième pilier, c’est ce qui te rend unique.

Souvent, ton unicité est en lien avec ton histoire personnelle, tes expériences.

Je te donne mon exemple. Il y a des centaines de coachs professionnels, il y en a parmi eux ceux qui sont aussi experts en marketing et communication, il y en a aussi qui sont zèbres… Mais je ne crois pas qu’il y a des coachs qui ont la même histoire que moi : même éducation, même scolarité, mêmes voyages, mon expérience d’expatriation, d’apprentissage de la langue et de la culture, mon cheminement dans l’entrepreneuriat sous ses différentes formes. Mon histoire est donc unique.

Ton histoire personnelle est donc l’une des parties constituantes de ta marque personnelle.

Cacher ton histoire personnelle, ne pas dire comment tu es arrivée là où tu es aujourd’hui, ne pas dire de quelle manière tu as choisi d’entreprendre, vaudrait dire de te couper de cet appui.

3. La cible et l’utilité

On l’as vu dans la définition : la marque personnelle se développe en rapport avec l’audience, et en particulier la cible.

Cela paraît logique : tu ne va pas présenter les mêmes facettes de ta marque personnelle si tu t’adresse aux futures mamans ou aux hommes patrons de PME.

A qui t’adresses-tu ? Qui doit te connaître pour que tu puisses développer ton activité ? Quels sont tes futurs clients mais aussi les prescripteurs, les partenaires, les ambassadeurs ?

Il ne s’agit donc pas ici de plaire à tout le monde. Loin de là ! Il s’agit de transmettre des éléments importants de soi-même aux personnes qui peuvent avoir besoin de nous, et à qui l’on peut apporter de la valeur.

Il est donc primordial de bien connaître notre audience et notre cible pour activer notre marque personnelle dans le bon sens.

Maintenant, quelle est la valeur que tu apportes à tous ces gens ? Comment tu améliores leurs vie ? Comment tu changes le quotidien de ta cliente ? De la personne qui t’a recommandée ? De ton partenaire d’évènement ? De ton collègue ?

Je te conseille d’y réfléchir longuement et poser tes idées sur le papier. Dans mon programme Ose zébrer, je propose des exercices sur le choix des audiences, des points de contact et aussi sur ta « proposition de valeur unique ». Mais on s’écarte…

4. Les valeurs et la mission

Ta marque personnelle est forcément basée sur tes valeurs.

Font partie de ton personal brand ta carte du monde, tes croyances, ton regard sur les événements, ta vision des choses et ta façon d’agir.

[D’ailleurs, mes clientes me posent souvent la question : Est-ce que je dois dire ce que je pense sur les « sujets qui fâchent » ? C’est ton choix. Je te partage ma vision dans cette vidéo :

Un autre ingrédient de ta marque personnelle est ta passion pour ce que tu fais.

Ton « pourquoi ».

Ce que les gens achètent, ce n’est pas ce que vous faites, mais pourquoi vous le faites. Simon Sinek

Ta mission, ta vision, ta passion, ton plaisir, ce sont les éléments de ta marque personnelle qui touchent, qui appellent les émotions de ton auditoire.

Et qui dit « émotions », dit « action ».

5. La communication

La communication constitue le cinquième pilier extrêmement important du personal brand.

Pour être active, ta marque personnelle doit être visible et reconnaissable.

Quand je parle de la communication, j’entends : à 360°. Tout azimute.

C’est la communication qui permettra à ton auditoire, à tes futurs clients de rencontrer ta marque personnelle. D’être intéressé, d’y faire confiance, et enfin d’acheter.

Cette communication peut se faire par le biais d’un site ou d’un blog, grâce au contenu que tu publies. C’est l’un des points de contacts. Mais il y en a d’autres.

Par exemple, ton réseau personnel et professionnel, aussi bien dans la vraie vie que le réseau digital. (Et c’est d’ailleurs l’un des moyens de communication dont on parle le plus car il a pris beaucoup d’importance ce dernier temps. Mais il est loin d’être unique.)

On peut évoquer les évènements où tu participes en tant qu’expert comme les conférences, les masterclasses, les forums.

Sans oublier ton image personnelle, c’est-à-dire qui tu es quand tu parles, comment tu t’habilles, comment tu souris, comment tu t’exprimes, ce que tu transmets par tes yeux, etc.

Tu l’as compris : la communication 360° est partout.

Maintenant qu’on a fait le tour des piliers sur lesquels repose ton personal brand, je voudrais te sensibiliser à une chose très importante.

Ta marque personnelle authentique te permet d’attirer tes clients de cœur, ceux à qui tu peux apporter le plus de valeur, ce qui aimeront celle qui tu es, qui se reconnaîtront en toi. Donc, si tu n’attires pas les bonnes personnes, il y a un problème, ça doit t’alerter immédiatement ! Tu ne dis pas tout ? Tu en dis trop ? Pas de la bonne façon ? Pose des questions, réfléchis et corrige le tir !

La marque personnelle n’est nullement quelque chose d’artificiel. C’est quelque chose qui implique d’être dans le vrai, sans cacher certaines choses que l’on pense devoir cacher, telles que des expériences négatives, des erreurs ou des échecs. Tout vaut la peine d’être montré. En effet, ce sont tous ces éléments qui véhiculent l’authenticité.

En montrant qui on est, on attire les personnes qui vibrent de la même manière que nous. Qui sont sur la même longueur d’ondes.

J’espère que je t’ai convaincu qu’il est essentiel de commencer à activer ta marque personnelle dès maintenant.

Et pour que ce soit plus facile pour toi, je t’offre un Guide d’activation de ta marque personnelle en 3 étapes, avec près de 30 poins à vérifier.

Télécharge le ici, il est GRATUIT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.