« Fenêtre de Johari » pour activer ton personal brand

Comment la « fenêtre de Johari » te permet d’activer ta marque personnelle ?

Je parle de ce concept, « fenêtre de Johari », créé par Joseph Luft et Harrington Ingham en 1955.

Personnellement, je l’adore et je l’utilise comme base des exercices d’introspection que je propose dans mon programme.

👍 Car cette matrice permet non seulement de se connaître mais aussi comprendre la vision des autres, l’image que notre entourage a de nous, cet élément ô combien important pour une analyse éclairée de soi.

Elle nous aide d’avoir une vision juste de notre marque personnelle et aussi les axes de son alignement ou de son activation.

Mais d’abord…

🧐Comment ça marche ?

Les 4 zones de la « fenêtre de Johari »

Deux dimensions sont présentes dans ce modèle : moi et les autres.

Il y a des choses que je sais sur moi et d’autres choses que j’ignore encore. Il y a des choses que les autres savent sur moi, dont certaines j’ignore moi-même.

Le tout est représenté visuellement au travers des 4 zones de la fenêtre :

1️⃣ Zone d’ouverture (publique) : c’est ce que je sais sur moi et que j’affiche ouvertement. C’est ma vitrine en ce qui concerne la communication : mon apparence, mon parcours professionnel, tous les éléments officiels et publics.

2️⃣ Zone cachée : c’est toute la partie que je cache des autres, mon « arrière boutique ». Mes vulnérabilités, mes ambitions , mes échecs, ma situation personnelle, mes peurs.

3️⃣ Angle mort : elle matérialise tout ce que j’ignore moi-même, mais que les autres connaissent de moi (mon langage corporel, mes manies, la perception qu’ils ont de moi, mes qualités et mes défauts perçus).

4️⃣ Zone inconnue : elle regroupe ce que j’ignore de moi-même et que les autres ignorent également (mes talents cachés, mes croyances limitantes inconscientes, mon avenir possible).

Passons maintenant de la théorie à la pratique.

❓ Comment ce concept peut t’aider dans l’activation de ta marque personnelle et dans ton business, concrètement ? Et aussi dans ta vie de tous les jours.

Utilisation de la matrice dans la pratique de l’introspection

C’est très simple : veille pour que ta vitrine soit la plus grande possible. Qu’elle te représente vraiment, qu’elle soit cohérente et alignée.

Cela voudrait dire que ton objectif est de diminuer au maximum la zone cachée et l’angle mort au profit de l’ouverture.

Que peux-tu faire ?

Avancer dans la connaissance de toi, en premier lieu. Mais aussi exposer davantage ta personnali, parler de tes motivations, de ton pourquoi, et de tes vulnérabilités.

Demander souvent le feed-back sur la perception que les autres ont de toi pour prendre du recul et corriger ta trajectoire personnelle.

💃Cela va t’aider à te sentir bien, à être toi-même, à ne pas te cacher, à ne pas avoir peur de trébucher, et à être perçue comme une personne authentique . Cela va être ta base pour développer de vrais liens avec les autres et communiquer de façon juste et ouverte. Et bien sûr, ça te permettra de rassurer tes prospects et clients en étant lisible et prévisible.

Zone inconnue dans la matrice « fenêtre de Johari »

Maintenant, parlons de la zone inconnue. C’est ma préférée !

🚀Car c’est peut être bien elle ton billet vers la réalisation de tes rêves, de ta mission personnelle. Ce sont des opportunités dont tu n’as pas encore connaissance et les relations que tu n’as pas encore.

Ce sont des surprises, une vraie aventure. 😍

Dans mon programme Ose zébrer, je propose des exercices d’introspection et surtout des petites actions à réaliser pour que tu puisse découvrir tes 4 zones et te les approprier. Et ainsi activer ta marque personnelle et t’ouvrir tous les possibles.

Est-ce que cela te donne envie ? As-tu peur ?

Quel est ton ressenti ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.