Comment booster la motivation de Nathalie et Adèle ?

Aujourd’hui, je suis ravie : j’ai réussi à pourrir la motivation de deux personnes. Au moins.

Ce n’était pas un objectif en soi mais le fait que je commence dès le matin a eu un effet du tonnerre. C’est le cas de le dire…

Je te raconte tout ? Très motivées, Nathalie et Adèle se sont inscrites à une Coach’balade, la marche en forêt avec une coach professionnelle. Aujourd’hui, un samedi matin. Chouette idée, tu crois ? Ouai…

Nathalie voulait parler avec la coach de son projet de création d’une marque de bijoux.

Adèle avait besoin d’être accompagnée pour apprendre à dire « non » au travail.

Et alors ? Alors, en se réveillant ce matin et m’entendant faire des flip-flop dehors, elles ont tout abandonné. Et oui, se lever et aller se faire coacher pour avancer dans la vie, ça ne peut pas se faire sous la pluie ! Impossible. Trop-trop dur.

Moi, j’ai bien rigolé. Quelle est donc cette motivation si la petite pluie la fait reculer ?

Car oui, j’ai presque oublié de me présenter : je suis la petite pluie du samedi matin…

Si toi aussi, tu manque de motivation pour avancer, je pense que mon article te sera très utile. ?

Ne te blâme pas! Car suivre tes plans est beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît.

D’où vient ta motivation ?

Pour commencer, un truc important à comprendre. Ce n’est pas de la théorie inutile : je suis sûr que distinguer les deux types de motivation peut te faire décoller.

Motivation extérieure

La motivation extérieure est… extérieure : quelque chose ou quelqu’un nous motive. Par exemple, le salaire, le statut, les avis de tes amis ou ton mari. C’est une action avec une attente d’être récompensée.

Motivation intérieure

La motivation intérieure, c’est celle qui dépend de toi, uniquement. Cette motivation est basée sur tes besoins, tes valeurs, tes rêves. Elle a un lien direct avec le développement personnel, l’estime de soi et l’apprentissage.

Par exemple, je fais la cuisine non pas parce que toute la famille a faim mais parce que j’ai une idée d’un plat que je veux tester et faire goûter.

Pourquoi la récompense ne génère pas une motivation durable ?

La récompense fonctionne bien mais à très court terme. Tu peux décider de faire un petit boulot qui ne te plaît pas un certain temps court, juste car à la clé tu as une jolie somme d’argent, par exemple. Tu tiendra jusqu’au bout pour avoir cette récompense.

En revanche, pour faire la même chose plus longtemps, la même somme d’argent ne fera plus l’affaire. Car la récompense t’oblige à faire des choses que tu n’a aucune envie de faire mais que tu décides d’endurer. Lorsque la récompense disparaît ou devient insuffisante, ta motivation disparaît avec elle.

Maintenant, imagine-toi petite fille qui lit des livres, motivée par la curiosité et l’amusement. Et après, tu es une grande professionnelle qui lit le dossier car il le faut, avant la réunion. Tu vois la différence ?

La plus grosse erreur en matière de motivation

Je te dis franchement : quand j’ai commencé à écrire cette article, je n’étais pas motivée. J’avais plutôt envie d’une sieste. Mais je savais que j’allais ressentir très vite cette sensation magique des mots qui coulent et qui racontent des choses utiles et intéressantes.

La plus grosse erreur est d’attendre la motivation pour commencer à agir. D’être motivée d’abord pour aller faire de la gym ensuite. Tu t’attends vraiment que la motivation va soudainement apparaître de nulle part ? Si tu penses qu’il est important pour toi d’aller faire de la gym, vas-y ! Sinon, arrête de cogiter, et passe à autre chose plus utile.

Mes 5 secrets pour booster ta motivation

Tu sais maintenant qu’il est inutile de te motiver par des récompenses extérieures comme l’avis de ton patron ou le « wow !» de tes copines. Alors, comment faire pour développer ta motivation intérieure, celle qui fonctionne vraiment ?

  1. Trouve le sens pour toi : la technique de « pourquoi »

Tu veux savoir pourquoi perdre 3 kg est important pour toi ? Utilises la technique de « pourquoi ? ». Il suffit de demander « pourquoi ? » plusieurs fois à la suite pour retrouver le sens.

Démonstration :

Pourquoi tu veux perdre 3 kg ? Pour pouvoir porter des vêtements plus ajustés.

Pourquoi tu veux porter des vêtements plus ajustés ? Pour me sentir plus jolie.

Pourquoi tu veux te sentir plus jolie ? Pour me sentir à l’aise avec les hommes qui me plaisent.

Pourquoi tu veux te sentir à l’aise avec les hommes qui te plaisent ? Pour développer des vrais liens et, pourquoi pas, tomber amoureuse…

Tu vois l’idée ?

  1. Sois guidée par tes valeurs et tes envies

Si tu te fixes un objectif en oubliant ce qui est de vitale importance pour toi, tu vas droit dans le mur.

Imagines, tu décides de faire carrière dans une grosse multinationale. Malgré le fait, que l’ambiance y est loin d’être bienveillante, qu’il faut se battre pour que l’on t’entende et qu’en plus, les réunions commencent à 19h…

Tu rames, et au bout de quelques années, ça y est, tu es passée chef ! Tu as aussi divorcé car ton mari avait marre de passer ses soirées seul, tu as une vison du monde très négative, tu ne dors pas bien la nuit à cause du stress permanent de perdre ta place. Était-ce un bon objectif ?

Et si, en plus, tu n’as pas pu faire carrière car tu as eu un enfant entre temps ?

Tu es déçue : tous ces efforts pour rien ! Pire, tu as gâché une partie ta vie.

Maintenant, tu es guidée par tes valeurs d’entraide et d’empathie, et tu veux évoluer dans un monde médical. Même si tu ne deviens pas une chef d’établissement, tous les jours t’apporteront de la joie en sachant que tu es restée fidèle à tes valeurs.

  1. Fais des petits pas, et savoure les mini-victoires

Les psychologues sont unanimes : rien ne nous motive plus que la vision claire de notre progrès. Il faut donc être consciente de l’avancement. Comment ?

Commence par diviser l’objectif en sous-objectifs. Dans notre exemple de perte de poids, ça peut être :

  • perdre premier 500g
  • rentrer dans mon jean Diesel préféré
  • perdre 2cm de tour de taille
  • etc

Savoure tes mini-victoires ! Chaque fois que tu vois tes petites victoires, ta confiance grandit. Et cette confiance te motive encore plus.

  1. A bas les affirmations, à toi la question « Comment puis-je vraiment le faire? »

Il faut que tu saches : des affirmations comme « Je peux faire ça! » ou « Je vais le faire! » ne fonctionne que si tu es déjà très motivée.

Pour augmenter ta motivation, il vaut mieux se demander : Comment puis-je faire ça?

Car en vous posant cette question, tu lance ton cerveau dans le processus de recherche de solution. Qui dit « Eureka », dit motivation !

  1. Profite du bonheur en chemin

L’un des mythes les plus courants à propos de la motivation: il faut imaginer ton objectif comme déjà atteint. Du coup, te motiver sera psychologiquement plus facile.

Vérifie et dis-moi si cela fonctionne pour toi…

Je préfère te dire qu’il vaut mieux trouver mille et un avantage dans le chemin que tu empruntes pour atteindre ton objectif. Dans notre exemple de perte de poids, tu peux trouver une multitude de plaisirs, tout en restant encore en chemin : tu peux, par exemple, rencontrer des super-copines dans la salle de gym !

Tiens, tu as remarqué, on est revenu sur le chemin de la Coach’balade.

Je peux t’accompagner pour développer ta motivation intérieure, et la petite pluie ne pourrait plus t’empêcher d’avancer vers ce qui est vraiment important pour toi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *