9 erreurs des entrepreneuses débutantes qui leur font perdre le temps, l’argent et la confiance en soi

Erreurs des entrepreneuses débutantes
Erreurs d’entrepreneuse débutante

Ces erreurs des entrepreneuses débutantes, je les ai fait toutes lors du lancement de ma 1ère entreprise, en 2006.

Je ne doute pas que tu les feras à ton tour mais au moins tu auras l’info.

1. Te comparer aux autres

Et surtout aux collègues (je préfère ce mot au « concurrents »). Ce qu’ils font, comment ils le font.

Te comparer sans cesse et te trouver le manque de compétences, de talents, d’idées.

Le vrai piège c’est que souvent tu regardes ceux qui sont dans la profession depuis bien longtemps, tu ne vois que leur résultat, leur succès. Mais as-tu vu leurs débuts ?

Quel est le risque : procrastination et la fragilisation de l’estime de soi. Car à quoi bon agir ? Elles sont toutes meilleures que moi…

2. Ne pas te connaître assez

Ne pas connaître tes valeurs, tes talents, ta zone de génie. Ne pas définir la mission, la finalité de ton entreprise pour toi et pour les autres. Ne pas avoir conscience de tes besoins en ce qui concerne l’organisation de ta boîte au quotidien. Ne pas savoir ce qui te fait vibrer, tes kifs les plus kiffants !

Le risque : ne pas construire ton activité sur un socle solide, perdre le nord dès le départ de l’aventure. Car si tu ne sais pas ce qu’il te faut pour entreprendre dans le bonheur et avec le sens, comment tu peux agir et faire de bons choix au quotidien ?

3. Faire de multiples formations avant de te lancer

J’adore me former, je suis très curieuse de nature. Mais là, je parle d’autre chose.

Faire des dizaines de formations (et j’exagère à peine!) pour te rassurer, pour te sentir légitime, en pensant que cela va aussi rassurer les clients, c’est du gâchis. Car en début d’activité tu ne connais pas vraiment tes vrais besoins en formation, ni au niveau de tes méthodes, ni au niveau de l’organisation.

Le risque : perte de temps et d’argent.

4. Dépenser toute ton énergie pour le lancement

Tu es pleine d’enthousiasme, d’envie, tu pètes la forme ! Tu as 1000 idées à la seconde et tu veux terminer tout avant d’avoir commencé.

Tu penses que dès que tu lance ton activité, tout sera plus facile, que c’est juste un cap à franchir.

Désolée de te le dire mais ce sera le début d’aventure, et tu vas rencontrer en chemin une multitude d’obstacles.

Le risque : démotivation, procrastination. Et même le burn-out qui touche 70 % des entrepreneurs selon une étude de 2016.

5. Ne pas oser poser tes questions

Tu as peur de paraître incompétente, tu as peur du regard des autres « experts », peur d’être rejetée par la communauté de celles « qui savent », de te sentir vulnérable. C’est normal mais c’est dommage quand même. Car poser des questions est finalement la meilleure méthode pour avancer plus vite et avoir des informations pratiques et non théoriques.

Le risque : perte de temps et plein de petites erreurs fâcheuses.

6. Te poser trop de questions

C’est ma bête noire mais cela fait partie de mon « pack de zèbre ».

Et si, et si, et si ? Faire un site ou pas, créer une SARL ou se lancer en auto-entrepreneur, choisir le logo N1 ou N2, communiquer sur Facebook ou Instagram, louer ou pas un local ? Des questions, il y a une multitude qui tournent dans ta tête, je n’en doute pas. Cependant, ce n’est pas productif de les faire tourner au lieu de choisir une stratégie et agir. Car tu peux toujours revenir sur ta décision plus tard.

Le risque : Le stress au quotidien qui te donne l’impression de te débattre dans une multitude de problèmes. La perte d’énergie, la procrastination, avec la baisse de confiance en soi à la clé.

7. Ne pas te fixer d’objectifs SMART

Tu as une vison générale de ce que tu veux et parfois elle ressemble à « je veux faire comme elle ».

Je ne connais pas la source de cette phrase mais je l’adore : « Pour un objectif flou, connerie précise » !

Le risque : Oh, ils sont multiples. Manque de focus, perte d’énergie, absence de résultats réels ou imaginaires car tu n’as défini aucun critère. Et de là, la procrastination et la démotivation.

8. Ne pas t’entourer de collègues-entrepreneuses

Tu penses peut-être que ta famille et tes amis seront là pour t’aider. Certainement, mais cela ne sera pas suffisant. Car tu auras un nombre de problématiques pro à traiter pour lesquelles ils ne te seront d’aucun secours. Tu vas agacer inutilement les personnes de ton entourage avec tes questions qui n’auront même pas de sens pour eux.

Le risque : Relations plus tendues avec les amis et la famille car tu es exigeante, et ils se sentent impuissants. Tu vas te sentir isolée et abandonnée.

9. Ne pas faire assez d’erreurs

Pourquoi on ne nous apprend pas à l’école à faire des erreurs ? C’est tellement dommage ! Car pour moi que c’est la seule méthode valable pour expérimenter et avancer, étape par étape.

Le risque : Suivre une méthode, un modèle et manquer d’alignement, puis procrastination, et perte de confiance en soi.

Heureusement, on peut trouver des stratégies pour éviter ces erreurs, au moins limiter les dégâts.

Si tu as besoin de moi pour t’accompagner et avancer dans ton aventure de façon plus sûre et en étant épaulée, contacte-moi directement.

Et si te préfère avoir quelques conseils personnels, visionne cette vidéo replay de mon live sur le sujet où je partage mes secrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *