Cartes associatives métaphoriques, ou Mon outil ultime pour faire parler Marie en séance de coaching

Cartes associatives métaphoriques, pour qui, pourquoi ?

Dans cet article, j’ai envie de te présenter mon outil de prédilection : les cartes associatives métaphoriques.

J’ai des clientes qui parlent d’elles-mêmes, qui racontent facilement ce qu’elles ressentent, qui se confient sur les sujets personnels avec aisance.

Et puis j’ai les autres. Qui ne disent jamais ce qu’elles pensent vraiment, qui ont une histoire toute prête qu’elles se racontent en boucle. Ou alors, qui se taisent, qui ont la difficulté d’exprimer ses émotions mais aussi ses désirs. Les mots ne viennent pas ou restent centrés sur des sujets superficiels. On tourne en rond, mes questions ne trouvent pas de réponses et on n’avance pas.

Ma cliente Marie est de celles-ci. Elle n’est pas à l’aise quand elle parle d’elle. Ses mots favoris sont « il faut peut-être que », « je ne sais plus vraiment », « je ne vois pas »… Or, l’objectif que Marie s’est fixée est de réapprendre à parler de façon fluide et intéressée avec les gens, la capacité qu’elle dit avoir perdue après son burn-out il y a deux ans.

cartes associatives métaphoriques

En tant que coach, j’ai besoin de la faire parler, de la faire réfléchir à mes questions pour lui permettre de trouver sa propre voie et ses ressources.

Alors, pour pouvoir faire un travail de qualité dans l’intérêt de ma coachée, je sors mon outil ultime : les images. J’utilise dans mes séances plusieurs jeux de cartes associatives métaphoriques.

C’est quoi, des cartes associatives métaphoriques ?

Les cartes métaphoriques représentent des images de personnes, d’événements et d’abstractions. Chaque image est en fait une métaphore, une figure de style qui désigne une chose par une autre qui lui ressemble. La loi des cartes métaphoriques – la carte elle-même ne veut rien dire, elle contient ce que la personne voit.

Cela veut dire que chaque personne qui voit l’image a sa propre association, en fonction de sa personnalité et de son expérience. Dans la même image, l’une verra les vacances, la joie, l’enthousiasme, et l’autre une problématique interne alarmante.

Au-delà des associations, l’utilisation d’une image, non liées ouvertement avec la problématique de ma cliente, possède de nombreux atouts :

  • D’abord, elle permet à ma cliente de sortir de l’utilisation de l’hémisphère gauche, celui du rationnel, de l’analyse, du raisonnement, et ouvre la porte sur l’hémisphère droit qui favorise un traitement plus créatif de l’information et des émotions.
  • Ensuite, ma cliente sort de sa problématique sur laquelle elle peut avoir tendance à s’enfermer. Elle parle toujours de la carte comme de quelque chose qui n’a pas de rapport avec elle, avec ses expériences. La métaphore ouvre donc une nouvelle fenêtre, pour contempler un autre paysage.
  • Enfin, elle ouvre la voie de la créativité. Marie peut prolonger l’image qu’elle voit avec ses propres représentations et idées.

Notre conscience pense en unités de parole – mots, phrases. Le blocage se fait à ce niveau. La personne ne trouve même pas quoi dire de ses émotions, tout est floue, elle ne comprend pas pourquoi elle se sent mal.

«On ne peut pas mentir à l’inconscient, il connaît toujours la vérité.»

Françoise Dolto

Les cartes associatives métaphoriques parlent à notre inconscient. Car les images traduisent les éléments cachés, non encore inconscients, les portent à la lumière, au niveau de la conscience. La personne s’en rend compte, comme dans un éclair !

Comment fonctionnent les cartes associatives métaphoriques, concrètement ?

Je présente plusieurs cartes à Marie. Elle en choisit une qui lui correspond et qui correspond au sujet qu’elle souhaite aborder. La carte choisie favorise notre dialogue, d’abord sur le choix des couleurs, les objets ou les personnes qu’elle voit sur la carte.

Une fois le contexte posé, on passe alors à des questions liées à la symbolique. Qu’est-ce que cette carte évoque pour toi ? Cette question fonctionne souvent comme un révélateur. La carapace se fissure et les émotions s’expriment progressivement. Nous sommes alors au cœur de la problématique et le travail de coaching peut réellement commencer.

La métaphore de la carte va permettre à Marie d’utiliser les ressources nécessaires pour franchir son blocage et atteindre son objectif. En effet, lorsque Marie se trouve enfermée dans un comportement, elle a du mal à envisager d’autres solutions et à avoir une autre vision de sa problématique. La solution peut apparaître spontanément à travers l’image de la carte.

CQFD !

Mes clientes aiment interagir avec des images métaphoriques, car parfois le travail sur le changement est fatiguant, et elles ont besoin de solutions ludiques.

Les cartes associatives métaphoriques est un outil particulièrement adapté aux profils zèbre HPI hypersensible dont la pensée fonctionne en mode associatif. Mes clientes, zèbres entreprenantes, sont à l’aise avec le langage complexe des métaphores.

Et même si certaines ne prennent pas toujours au sérieux mes cartes, je sais qu’un travail efficace peut être effectué, avec de profonds changements internes. Les résultats de Marie sont la preuve !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *