Je m’en vais ! ou Ma super habitude d’entrepreneuse

Depuis plusieurs années, j’ai cette habitude. Elle m’a déjà sauvé du burn out, elle m’aide à être alignée en permanence, à garder mon nord, à avancer plus sûrement. Même si, à la première vue, elle est contre-productive.

Voilà. Parfois, je lâche tout et je m’en vais. Non, pas sur un coup de tête. Mais régulièrement, je planifie des retraites, dans des endroits sympas, allant de quelques jours à quelques semaines. Et aucune COVID ne m’arrête. Car c’est un besoin vital pour moi. 😎

Solopreneuse, je peux me le permettre à tout moment : pas de congés à réserver, pas de comptes à rendre, pas d’équipe à gérer. Juste à anticiper au niveau de l’activité et une organisation familiale à mettre en place.

Ce ne sont pas des voyages à but touristique mais bien des retraites. Même si c’est toujours une découverte, voire une petite aventure. Je pars seule, ou parfois avec ma chienne, en qualité de ma coach lâcher-prise. 😍

Les bénéfices pour moi sont énormes.

👍 Le changement du lieu, des habitudes, parfois de langue me permet de m’extirper de la routine. Lever la tête du guidon, de la course du quotidien, et prendre du recul. Me poser, me poser de bonnes questions, prendre enfin ce temps. J’arrive à regarder la situation de façon plus objective, élargir l’horizon, prendre en considération des éléments nouveaux.

👍 Je fais le bilan de la période passée. Ces retraites, je les planifie toujours sur un « palier ». Souvent, après un bouclage d’un projet, un effort soutenu, un sprint. Que je suis montée sur une marche ou que je suis tombée au contraire, besoin d’analyser mes réussites et mes erreurs. Pour repartir plus confiante.

👍 Je garde le focus. Avec mes milles idées à la seconde, c’est l’un de mes challenges personnels. Or, pour ces retraites je me fixe toujours des objectifs de résultat, et je prépare les éléments nécessaires pour y arriver. Les délais sont incompressibles car la date de retour est connue. Je ne m’éparpille pas, je suis plus productive.

👍 Je booste ma créativité. Pour ce faire, je sais que j’ai besoin de nouvelles impressions, des émotions, des rencontres. Ces voyages m’offrent de multiples opportunités de découverte, d’émerveillement, de plaisir des sens.

👍 Je fais le plein d’énergie vitale. Je choisis toujours des endroits naturels, souvent à la mer. Je me connais bien : j’ai besoin de la proximité de l’eau pour me ressourcer. Je marche beaucoup pour faire bouger mes idées, je profite de l’air frais pour m’aérer la tête. Loin de la turbulence des villes, au calme. Toujours hors saison, loin de la foule.

C’est comme ça que je suis partie en Russie en mai dernier, et que j’y suis aujourd’hui. Depuis 3 jours. Et je kiffe !

Et toi, as-tu déjà expérimenté des retraites ? Dans quel but ? Comment t’y prends-tu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *